ORIGINES

SPÉCIAL FÊTE DES PÈRES : ÉPISODE 3

Dans cet épisode, on a parlé de sacrifices, de valeurs familiales, des enfants de France, de l’importance de connaître sa culture d’origine, de ces silences qui en disent beaucoup et de plein d’autres choses !⁠

SPÉCIAL FÊTE DES PÈRES : ÉPISODE 2

On parle de l’exemplarité de Chakib, qui a été et est toujours là pour ses enfants et qui a mis un point d’honneur à leur donner la liberté d’être ce qu’ils sont et ce qu’ils aspirent à être. On parle aussi de l’esprit révolutionnaire de l’Algérie et de l’islamophobie en France. Et surtout, on se rappelle qu’il n’y a pas aucune honte à aimer, à le dire et à le montrer. ⁠

SPÉCIAL FÊTE DES PÈRES : ÉPISODE 1

Dans cet épisode, on parle de sacrifices, de négritude, de l’immigration comme source de richesse pour la France, de l’ambiance du bled et puis d’être fièr.e.s des gens qu’on aime.

LES ÉPISODES

LES ÉDITIONS SPÉCIALES

SPÉCIAL SAINT-VALENTIN : LA TRANSMISSION CULTUREL AU SEIN DES COUPLES MIXTES

À l’occasion de la Saint-Valentin, on a célébré l’amour à notre façon : en parlant transmission culturelle avec trois couples mixtes : Nari & Raphäl, Amanda & Yu et Ludy & Charli.

SPÉCIAL ADOPTION : ADOPTION ET QUÊTE IDENTITAIRE

Parce que l’adoption peut-être perçue comme une forme d’immigration forcée, subie, il nous semblait évident d’aborder le rapport à l’identité dans le cadre de l’adoption. Et comme ce qu’on fait de mieux, c’est de donner la parole, on l’a donnée à des personnes adoptées.

SPÉCIAL FÊTE DES MÈRES : RUPTURE ET TRANSMISSION CULTURELLE AU SEIN DE LA FAMILLE PT I

On célèbre nos mères avec cette édition spéciale qui leur est dédiée. ⁠Grande pensée aussi pour celleux qui ont perdu leurs mamans, qui ont une relation compliquée avec leurs mères, qui ne connaissent pas leurs mères, qui souhaitent être mère mais ne peuvent pas. On vous envoie tout notre amour.

SPÉCIAL FÊTE DES PÈRES : RUPTURE ET TRANSMISSION CULTURELLE AU SEIN DE LA FAMILLE PT II

Après nos mamans, c’est au tour de nos papas d’être mis à l’honneur dans cette édition spéciale qui leur est dédié. Encore une fois, il est ici question de transmission culturelle intrafamiliale, de sacrifices, de double culture et de beaucoup d’amour. Grosse pensée pour celleux qui n’ont pas grandi avec leurs pères, celleux pour qui c’est compliqué et les papas partis trop tôt.

POUR NE RIEN RATER, REJOINS

LA COMMUNAUTÉ ORIGINES

(zéro spam, promis)